Rêvons ensemble à la société de demain

Quels sont vos souhaits d’ici 30 ans, pour la prochaine génération? Qu’ils soient reliés à l’agriculture, à votre famille, à l’environnement, au fonctionnement de la société en général, partagez-nous vos souhaits pour 2048 et rêvons ensemble à ce futur pas si lointain.

Partagez vos rêves pour 2048 avec nous

 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.

Vos rêves

 

Je rêve d'une agriculture vivante et diversifiée au cœur de nos régions partout au Québec. Je nous souhaite que l'agriculture soit considérée et que tout le monde soit concernée par ses problèmes et ses solutions.
Diane Viau
St-Alphonse-de-Granby
Je rêve : - d'une agriculture plus inclusive ; - d'un pacte qui aura eu ses effets sur l'achat local ; - d'une chaîne (production, transformation, distribution) qui fait de grands efforts pour réduire ses déchets ; - d'une belle continuité pour l'amélioration du bien-être animal ; - que toutes les régions soient actives, présentes et fortes en agriculture ; - que les générations présentes favorisent les transferts au démantèlement ; - que l'entraide entre producteurs mènent à de belles initiatives collectives ; Je rêve grand pour ce beau secteur qui sert 21 repas par semaine à chaque habitant. Je rêve... Mais attendez... La réponse à tous ces rêves est déjà en train de s'écrire. Oui, oui, nous sommes en train de l'écrire avec nos enfants. Car se sont eux qui mettront en place tous ces rêves grandioses!!! Alors à nous la tâche de les sensibiliser et de leur donner des outils pour y arriver!
Emmanuelle Vincent
Saint-Anselme
En 2048 j'aimerais avoir un élevage de viande qui vit en liberté, des bisons dehors au grand air, des chevaux, des sangliers, des oiseaux... Poulets, oies, cailles et autruches... tous avec une vie remplie d'amour puis pouvoir offrir une belle viande magnifique de style ancestrale... libre au grand vent (avec quelques clôtures on s'entend)
Emmanuelle Forand
Saint-Gervais
J’espère que nous n’aurons plus besoin de nous mobiliser chaque jour pour faire reconnaître l’importance de l’agriculture dans nos sociétés.
Paul Doyon
Beauce
Que les fermes soient majoritairement des propriétés de familles agricoles générant des revenus décents et qu’il y ait une cohabitation harmonieuse entre les différentes visions de l’agriculture et de l’élevage.
François Bourassa
Estrie
Mon rêve, c’est que les agriculteurs en arrivent enfin à bien vivre de leur profession, et qu’on soit pleinement reconnus et justement valorisés pour notre travail à nourrir la population.
Mario Théberge
Saguenay–Lac-Saint-Jean
Qu’il y ait des fermes partout au Québec, propriété de femmes et d’hommes engagés dans l’UPA.
Martin Caron
Mauricie
En 2048, j’aimerais pouvoir bercer mon arrière-petite-fille sur le patio, en regardant le coucher du soleil sur les champs de la ferme de mes enfants.
Christian Overbeek
Saint-Hyacinthe
Vivre vieux et en santé, voilà ce que je souhaite. Continuer à être utile pour ma communauté et aider à la transformation des aliments dans ma COOP au pôle agro-alimentaire de Lotbinière.
Solange Lemay
Lotbinière
Que mes enfants et petits-enfants devenus agricultrices et agriculteurs continuent de nous produire des aliments de qualité. Mais qu'ils ne suffisent pas à en produire tellement les consommateurs d'ici et d'ailleurs les achètent et les apprécient!!
France Perreault
St-Alexis-de-Montcalm
Je rêve d’une agriculture québécoise aussi dynamique que celle d’aujourd’hui avec autant de producteurs qui travaillent ensemble et pratiquent leur métier sur les terres et boisés qu’ils possèdent et exploitent.
Charles-Félix Ross
Montérégie
J'aimerais qu'en 2048 l'ère Trump soit un passé révolu très lointain et que face aux nombreux défis qui l'attendent, l'humanité envisage enfin son avenir sur la même voie : celle du partage équitable et durable des richesses, de l'économie propre et raisonnée, de l'accès à l'éducation pour tous et du respect des minorités et des exceptions individuelles et collectives.
Magali Delomier
Montérégie
Je rêve que ma fille et mes gars agissent dans le monde agricole en tant qu'agriculteur eux-même ou acteur du milieu, s'ils cultivent cette passion. Je rêve d'une agriculture connectée mais proche des gens. J'espère que le tissu social qui gravite autour de l'agriculture sera toujours dynamique et inspirant!
Myriane Garon
St-Elzéar
Protection du territoire, protection du territoire et protection du territoire. Avec nos terres, nous pourrons toujours produire, façonner, s'adapter, évoluer, chacun sur nos entreprises. Sans terre, l'avenir de nos fermes, de notre relève et de l'entrepreneuriat est en danger.
Audrey Lemaire
St-Jérôme
J’estime qu’il y aura de grands changements de paradigme entre-autres économique. En tant qu’agriculteurs nous ferons preuve une fois de plus de résilience, nous saurons nous adapter à une économie plus locale, plus collaborative et plus autonome. Des entreprises agricoles autonomes où les ressources, l’énergie et l’eau seront en circuits fermés algorithmés.
Sabrina Caron
Laurierville
Je rêve d'une agriculture qui restera la base d'un pays, d'une province et des régions et que nos gouvernements en soit conscient pour que les citoyens en soit fier.
Claude Lapointe
Upton
La population aura toujours besoin des productrices et des producteurs agricoles du Québec afin de bien se nourrir avec les aliments qui seront produits par ceux-ci, avec un souci de protection de notre richesse première, la terre!
Caroline-Joan Boucher
Montérégie
Je rêve d'une agriculture diversifiée, épanouie et rentable. Que nos fermes soient majoritairement des propriétés de familles agricoles, que notre relève ait enfin eu les moyens de s'établir et de vivre de leur métier. Finalement, une réciprocité des normes pour les produits qui traversent nos frontières.
Patrick Lareau
Beloeil
En 2048, je rêve d'une société qui occupe son territoire correctement avec une capacité de prendre les bonnes décisions en fonction de son avenir. Je rêve également que les particularités de chaque région soient reconnues, qu'elles aient les moyens de s'épanouir pleinement et qu'elles fassent toutes partie de la recette … mais on n’est pas obligé d'attendre à 2048 ;)
Normand Lemieux
Landrienne
J'espère des québécois plus éduqués qui prennent le temps de cuisiner. Maintenant que la semaine normale de travail est de quatre jours, c'est tellement plus facile d'acheter les ingrédients et de cuisiner ce qui est de saison. Les enfants sont tellement plus calmes et la prise de médicaments liée au comportement a chuté. C'est une vie plus équilibrée.
Natalia St-Amand
Longueuil
Je rêve que chaque foyer québécois ait un agriculteur de famille!! Aussi indispensable qu’un médecin de famille!
Catherine Saint-Georges
Longueuil
Je souhaite que les agriculteurs deviennent réellement importants pour la population à travers les gestes qu’elle posera envers ceux-ci!
Yves Gatien
Drummondville
En 2048, j’espère voir mes enfants s’émanciper au sein d’une société qui aura redéfini ses priorités dans le bon sens : des familles qui cuisinent de bons aliments et dont les assiettes sont majoritairement composées de nos savoureux produits locaux. Je souffle ce souhait aux oreilles des milliers de consommateurs, et bien sûr à celles de nos décideurs.
Jessica Leclerc
Sainte-Claire
Je rêve de trouver facilement à l'épicerie tous mes produits québécois parce qu'ils seront tous bien identifiés et mis en évidence!
Annie
Saint-Bruno
La fierté grandissante d’être agriculteur de par la reconnaissance des consommateurs d’acheter les produits du Québec.
Jacynthe Gagnon
La Malbaie
Mon rêve... La quasi totalité des denrées alimentaires consommées est produite au Québec de manière écologiquement responsable. Il y aura prise de conscience collective sur l'importance capitale de l'agriculture pour un pays. Il y aura une valorisation de la profession de l'agriculture à un point tel, que les médecins gagneront un salaire égal aux agriculteurs!
Marie-Chantal Houde
Racine
Que l'on arrête de dire des faussetés sur la production de viande en ce qui concerne la consommation de l'eau et j'espère encore pouvoir consommer de la viande naturelle qui ne sera pas faite en laboratoire.
Claude Viel
J’aimerais qu’en 2048, chaque agriculteurs et agricultrices reçoivent un juste prix de leur production agricole conventionnelle ou non conventionnelle.
Josée Toupin
Lanaudière
En 2048, j’espère que mon fils pourra encore se nourrir grâce aux producteurs d’ici et que par nos choix actuels, la qualité de nos terres sera encore assez bonne pour avoir des produits de qualité. Chaque jour je m’efforce de lui apprendre à faire de bons choix parce que c’est notre responsabilité à tous, pour nous permettre de rêver.
Anne-Marie Lemay
Pierrefonds
En 2048 je rêve d'une agriculture qui est prospère à la grandeur du Québec. Je rêve d'être capable de pouvoir vivre dignement de mon métier, et de pouvoir dire que les producteurs ont la cote auprès des consommateurs. Je rêve d'une agriculture plus locale, diversifiée et écologique. Je rêve qu'en 2048 on ramène l'agriculture dans nos écoles, d'avoir des jeunes informés.
Tommy Lauzon
Mirabel
Je rêve de transférer notre entreprise rentable, en pleine essor à notre fils et qu'il va avoir la passion autant que ses parents, être présent pour notre famille et catiner nos futurs petits-enfants! Notre fils sera la 5ième génération et on souhaite que cette entreprise sera présente dans le paysage de notre village pour encore longtemps.
Julie Gagnon
St-Pierre-de-Lamy
En 2048, j'espère que toutes entités biologiques sera considérées comme partie intégrante de notre environnement. Que la destruction d'habitats soit chose du passée et que nous prouverons que nous sommes capable de faire mieux avec ce que nous avons. Ce monde devra être autant inclusif que possible et en harmonie avec tout ce qui vit autour de nous.
François St-Pierre
Québec
Je rêve que la terre soit aussi fertile et généreuse qu'aujourd'hui, que les agricultrices et les agriculteurs soient récompensés pour tous leurs efforts durant les décennies passées et que la qualité des produits québécois soient reconnus à travers le monde.
Francine Larivée
Montréal
Je rêve d'une agriculture plus équitable sur toute la planète où tous les gens pourront manger des denrées saines et qui sont cultivées avec respect de l'environnement et de l'être humain. Que tous les grands pays pollueurs aient mis des moyens en place pour ne plus polluer nos océans.
Jean Claude Guérin
Sherrington
Je souhaite pour 2048 le respect entre les façons de faire; biologique, semis-direct, agriculture raisonnée. Toutes les recettes sont bonnes, l’important, c’est que vous y mettiez votre passion!
Michelle Breton
Saint-Mathieu de Beloeil
Je rêve d’être encore en production et de bien vivre de mon métier mais avant tout c’est mon rêve pour 2019, 2020, 2021...
Yanick Sylvain
Launay
Je rêve de valoriser l'agriculture en Guinée. Et pour se faire, je souhaite mettre en place une structure d'agronome afin d'atteindre nos objectifs avec les communautés à la base. Ils se plaignent souvent du manque d'accompagnement des structures spécialisés en matière agricole.
Fara Daniel Bongono
Dubréka