4 et 5 décembre 2018
Centre des congrès de Québec
#congresupa
 Panel 1
S’adapter aux changements environnementaux
Trop souvent pointés du doigt, les agriculteurs peuvent pourtant être au cœur des solutions. Quelles sont les innovations et les pistes d’adaptation à mettre de l’avant? Comment changer les perceptions entourant le rôle de l’agriculture en matière de lutte aux changements climatiques?
 Panel 2
Suivre les tendances sociétales alimentaires
Quelles seront les exigences sociétales en matière d’alimentation en 2048? Mangera-t-on toujours de la viande? Les insectes auront-ils une place au menu? Les produits biologiques et le marketing santé seront-ils devenus la norme?
 Panel 3
Innover et ajuster nos pratiques agricoles
Comment se pratiquera l’agriculture en 2048? Comment les producteurs relèveront-ils les nombreux défis qui se pointent à l’horizon? Quels sont les exemples d’innovations les plus porteurs pour l’agriculture?
 Panel 4
Moderniser l’action collective
Aujourd’hui, quelle est la place de l’action collective et quelle est la force des mouvements syndicaux? L’action collective est-elle toujours un moteur de changement? Et si oui, le restera-t-elle pour les générations à venir et quelle forme pourrait-elle prendre en 2048?
Saint-Hyacinthe
Mauricie
Saguenay–Lac-Saint-Jean
  • En 2048, j’aimerais pouvoir bercer ma petite-fille sur le patio, en regardant le coucher du soleil sur les champs de la ferme de mes enfants.
    Christian Overbeek
    Saint-Hyacinthe
  • Qu’il y ait des fermes partout au Québec, propriété de femmes et d’hommes engagés dans l’UPA.
    Martin Caron
    Mauricie
  • Mon rêve, c’est que les agriculteurs en arrivent enfin à bien vivre de leur profession, et qu’on soit pleinement reconnus et justement valorisés pour notre travail à nourrir la population.
    Mario Théberge
    Saguenay–Lac-Saint-Jean
 UPA sur Instagram
Something is wrong.
Instagram token error.